Ça balance...

20/12/17 à 21:00 - Mise à jour à 14:40
Du Le Vif/L'Express du 22/12/17

Sexualités, désir, dominations, violences envers les femmes et libérations ont été visités en profondeur par une poignée de séries déterminantes, au regard féminin acéré et assumé.

Point culminant d'un mouvement dénonciateur, l'adaptation de La Servante écarlate (The Handmaid's Tale) de Margaret Atwood, avec Elisabeth Moss (Mad Men), nous a projetés dans une dystopie où les femmes sont réduites au rang d'esclaves sexuelles et de sous-prolétariat. Cette extrapolation dérangeante de la domination patriarcale dans nos démocraties a été saluée par huit récompenses lors de la cérémonie des Emmy Awards. Dans le même...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires