1958-2018 d'une guerre froide à l'autre

11/04/18 à 21:00 - Mise à jour à 15:16
Du Le Vif/L'Express du 12/04/18

En 1958, l'arrière-fond politique de l'Expo 58 est une guerre froide à peine édulcorée par une amorce de détente. Soixante ans plus tard, un froid polaire se réinstalle entre la Russie et l'Occident. L'histoire se répète ?

En 1958, l'arrière-fond politique de l'Expo est " une guerre froide à peine édulcorée par la détente qui s'amorce timidement ", note l'historien Arnaud Bozzini, directeur des expositions au Musée d'art et du design de l'Atomium (Adam). Alors que l'Expo 58 exalte une humanité en progrès qui tend vers la paix universelle, le dégel entre les deux superpuissances n'est qu'apparent. " Leur jeu consiste à se confronter sans s'affronter vraiment, sinon dans des conflits d'influence ", constate France Debray, auteure d' Expo 58. Le grand tournant (La Renaissance du livre, 2017). Les signes d'apaisement n'empêchent ni la partition ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires