Madagascar tente d'éviter une marée noire en mer d'Émeraude

22/04/14 à 18:54 - Mise à jour à 18:54

Source: Le Vif

(Belga) Une opération d'urgence est menée depuis mardi pour empêcher le déversement de 10.000 m3 de produits pétrolier en mer d'émeraude, un lagon paradisiaque au nord de Madagascar, très touristique et victime du naufrage d'un cargo, a indiqué l'agence maritime nationale

Le Tromso, un bateau-cargo battant pavillon bahaméen, s'est échoué jeudi dernier, a précisé à l'AFP Jérôme Sambalis, directeur général de l'agence portuaire maritime et fluviale (APMF) de Madagascar, et les hydrocarbures transportés menacent le vaste lagon corallien au nord de la baie de Diego Suarez. "Le propriétaire du bateau a fait parvenir par avion spécial depuis l'Afrique du sud du matériel et des équipes spéciales", a précisé M. Sambalis, qui attend aussi le renfort imminent d'un bateau des Seychelles pour éviter coûte-que-coûte une pollution. Il est prévu de pomper les produits pétroliers présents dans la coque du navire échoué et de les transférer dans l'autre bateau. Le Tromso a une double coque dont la partie extérieure présente déjà une brèche d'un mètre. Il s'est échoué suite à un problème de pilotage, selon M. Sambalis. Pendant ce temps, les visites touristiques dans la mer d'émeraude continuent et les habitants ont fêté Pâques sur la plage de Ramena d'où l'on voit l'épave bloquée par le fond. La mer d'Émeraude est une partie de l'océan vert-émeraude, où l'eau est peu profonde et de nombreux tour-opérateurs y proposent des excursions à la journée. De grandes barques à voile triangulaire transportent les touristes vers les îlots de la zone où l'on peut aller se baigner et manger du poisson grillé fraîchement pêché par les guides. (Belga)

Nos partenaires