Madagascar: Rajoelina renonce à se présenter à la présidentielle

15/01/13 à 19:19 - Mise à jour à 19:19

Source: Le Vif

(Belga) Le président de la Transition malgache, Andry Rajoelina, a annoncé mardi qu'il renonçait à se présenter à la prochaine élection présidentielle prévue en 2013, suivant l'exemple de son rival Marc Ravalomanana qu'il avait chassé du pouvoir en mars 2009.

"Je ne me présente pas à l'élection. Je me sacrifie pour les 20 millions de Malgaches. (...) C'est comme ça que j'exprime mon patriotisme", a-t-il déclaré dans une allocution télévisée. "C'est mon devoir d'organiser des élections dans la sérénité", a-t-il ajouté. "Je dirigerai la Transition jusqu'à la fin et je suis prêt à faire une passation de pouvoir démocratiquement, je souhaite beaucoup de choses à celui qui va me remplacer." L'élection présidentielle à deux tours est prévue en mai et (éventuellement) juillet, et la question des candidatures était la principale pierre d'achoppement empêchant une conclusion pacifique à la crise politique qui paralyse la Grande Ile depuis le renversement de M. Ravalomanana il y a presque quatre ans. La Communauté de développement d'Afrique Australe (SADC), qui tente depuis des mois de faire parvenir les deux hommes à un accord, a avancé la solution dite du "ni... ni", également prônée par l'Union européenne: ni Andry Rajoelina, ni Marc Ravalomanana candidats. Malgré sa détermination à reprendre le pouvoir depuis son éviction, Marc Ravalomanana, qui vit en exil en Afrique du Sud, s'était finalement plié à cette injonction, en annonçant son retrait de la course à la présidentielle le 12 décembre. Andry Rajoelina, qui avait annoncé en 2010 qu'il ne serait pas candidat, était resté plus vague sur ses intentions ces derniers mois. (DGO)

Nos partenaires