Macao et Norvège, là où les télécoms sont les moins chers

11/10/12 à 16:18 - Mise à jour à 16:18

Source: Le Vif

(Belga) La région de Macao (sud est de la Chine), la Norvège et Singapour forment le trio de tête des lieux offrant les services des technologies de l'information et de la communication (TIC) les plus abordables financièrement, selon le classement publié jeudi par l'Union internationale des télécommunications (UIT), une agence spécialisée de l'ONU.

"Dans une étude mondiale menée entre 2008 et 2011 afin de suivre l'évolution des prix, il apparaît clairement que les services TIC sont devenus économiquement plus accessibles aussi bien dans les pays développés que dans les pays en développement", indique l'UIT. Au cours de cette période, la valeur du panier de prix IPB, un outil de comparaison établi par l'UIT qui fournit des informations concernant le coût et l'accessibilité économique des services téléphoniques fixes, cellulaires mobiles et large bande fixe dans le monde, en prenant en compte le revenu national par habitant dans 161 pays, a diminué de 30% dans les pays en développement et de 38,4% dans les pays développés. Les trois sous-paniers qui composent l'IPB (téléphonie fixe, mobile cellulaire et large bande fixe) ont connu une évolution similaire: une baisse des prix relativement forte entre 2008 et 2009, suivie d'une diminution plus modérée au cours des dernières années de l'étude. L'UIT note par ailleurs qu'en 2011, Macao, la Norvège et Singapour offrent les services TIC les plus accessibles du monde du point de vue économique. Suivent le Qatar, le Luxembourg, les Emirats arabes unis, le Danemark, Hong-Kong, la Suède, les Etats-Unis et la Suisse. La France est à la 27e position. Dans l'ensemble, il ressort du classement que les services TIC sont relativement accessibles dans les pays où le revenu national brut par habitant est plus élevé, tandis que les pays occupant les quinze dernières places pour l'année 2011 sont tous des Pays les moins avancés (à l'exception du Zimbabwe). L'organisation basée à Genève établit par ailleurs un autre indice suivant les progrès accomplis en matière de développement des TIC, tant dans leur accès que dans leur utilisation. En 2011, pour la deuxième année consécutive, la Corée du Sud affiche l'indice le plus élevé, devant la Suède. Les autres pays se situant dans les dix premières places du classement sont: le Danemark, l'Islande, la Finlande, les Pays-Bas, le Luxembourg, le Japon, le Royaume-Uni et la Suisse. (MUA)

Nos partenaires