M. Reynders au Kenya pour signer deux prêts d'Etat à Etat

21/08/13 à 22:21 - Mise à jour à 22:21

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a bouclé mercredi une visite officielle au Kenya, où il a signé deux projets de prêt d'Etat à Etat entre la Belgique et le Kenya pour un montant total d'environ 27 millions d'euros, a annoncé son département.

Le premier prêt concerne un projet, qui sera mis en oeuvre par la firme belge Soulco. Il s'agit de la seconde phase d'un programme qui vise à équiper en matériel informatique et relier les "counties" (littéralement comtés, ces entités administratives créées par la nouvelle Constitution afin de rendre l'administration plus proche du citoyen - un des aspects essentiels du renforcement de la gouvernance au Kenya). Le second projet porte sur les infrastructures de transport d'électricité, permettant l'électrification dans les zones rurales, au profit notamment de l'industrie et l'agriculture locale. C'est la firme CG Holdings qui sera chargée de son exécution, a précisé le Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères dans un communiqué. M. Reynders a visité la première phase déjà réalisée de ce projet, pour se rendre compte de son importance pour l'économie locale. Le chef de la diplomatie belge a aussi rencontre le vice-président kenyan William Ruto - accusé de crimes contre l'humanité lors des violences post-électorales de 2007 et dont le procès devant la Cour pénale internationale (CPI) doit débuter le 10 septembre à La Haye. Selon le SPF Affaires étrangères, MM. Ruto et Reynders "se sont félicités des excellentes relations bilatérales entre la Belgique et le Kenya" et ont envisagé ensemble comment les renforcer encore davantage, en particulier en matière de commerce et d'investissement. (Belga)

Nos partenaires