M. Flahaut demande au Maroc d'accorder plus d'attention à l'est de la RDC

21/12/12 à 14:03 - Mise à jour à 14:03

Source: Le Vif

(Belga) Le président de la Chambre, André Flahaut, a insisté vendredi auprès du Maroc, qui siège actuellement au Conseil de sécurité de l'ONU pour qu'il se préoccupe davantage de la situation dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), en proie à une nouvelle rébellion avec toutes ses conséquences humanitaires, a-t-il indiqué à l'agence BELGA.

M. Flahaut demande au Maroc d'accorder plus d'attention à l'est de la RDC

Il a, lors d'une rencontre à Bruxelles avec le ministre délégué marocain aux affaires étrangères, Youssef Amrani, demandé des "gestes plus solides" de la part de Rabat dans ce dossier. Le Maroc est depuis le début de l'année et pour deux ans un des dix membres non permanents du Conseil de sécurité. M. Flahaut faisait allusion à la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23), une mutinerie qui affronte depuis le mois d'avril l'armée gouvernementale au Nord-Kivu (est de la RDC). Kinshasa et des experts de l'ONU accusent le Rwanda et l'Ouganda de soutenir les rebelles, ce que réfutent Kigali et Kampala. Le Conseil de sécurité étudie un renforcement du mandat de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation de la RDC (Monusco) - à laquelle le Maroc participe - et examine la possibilité de renforcer les sanctions frappant des responsables du M23, voire d'en imposer au Rwanda et à l'Ouganda pour leur soutien présumé à cette rébellion. (GGD)

Nos partenaires