Luminus autant visée par les plaintes qu'Electrabel

29/04/14 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Le Vif

(Belga) Electrabel et Luminus ont fait chacune l'objet de 28% des plaintes visant les fournisseurs d'énergie en 2013, selon le rapport annuel du Service de Médiation, signe que l'évolution des plaintes suit celle du marché, libéralisé en Flandre depuis 2003 et en Wallonie et à Bruxelles depuis 2007.

Luminus autant visée par les plaintes qu'Electrabel

Alors qu'Electrabel était encore visée par près de la moitié des plaintes en 2012 (48%), elle est rejointe aujourd'hui, avec 28% de plaintes par d'autres acteurs dont Luminus (28%), Lampiris (10%) ou le dernier arrivé, Eni (17%). Globalement, le nombre de plaintes a continué à baisser mais pas en Wallonie où la libéralisation est venue plus tardivement mais également en raison du fait que le médiateur francophone a été installé plus récemment que son collègue néerlandophone. Pour l'ensemble du pays, on a comptabilisé 6.657 plaintes en 2013 (8.331 en 2012). En Wallonie, le nombre de plaintes est passé en un an de 1.725 à 1.748. A Bruxelles, on comptabilisait 615 plaintes en 2012 et 549 en 2013. Le service de médiation attribue la diminution globale du nombre de plaintes à une série de mesures prises par le gouvernement en réponse à des recommandations: suppression des indemnités de rupture en cas de changement de fournisseur, transparence accrue des contrats variables avec indexation... Quelque 15% des plaintes reçues concernent des compétences exclusivement régionales, essentiellement liées à la distribution. Elles sont parfois traitées par le Service fédéral dans le cadre d'un renvoi au service régional compétent. Les principales recommandations formulées par le Service fédéral concernent les tarifs sociaux ainsi que les problèmes de fourniture sociale en l'absence de contrat commercial. (Belga)

Nos partenaires