Luc Trullemans a présenté sa défense devant le comité de direction de l'IRM

27/08/13 à 16:01 - Mise à jour à 16:01

Source: Le Vif

(Belga) Mischaël Modrikamen, l'avocat de Luc Trullemans, a présenté la défense de son client devant le comité de direction de l'Institut Royal Météorologique (IRM) mardi, lors d'un entretien qui a duré un peu moins d'une heure. "Arrêtons cette mascarade", a déclaré l'avocat, qui a une nouvelle fois demandé la relaxe de son client, "prévisionniste principal" de l'IRM. Fin juillet, l'Institut avait fait part de sa volonté de rétrograder Luc Trullemans, après que celui-ci a diffusé un texte qualifié "d'islamophobe" sur Facebook.

Luc Trullemans a présenté sa défense devant le comité de direction de l'IRM

"Je reconnais que mes propos étaient excessifs", est intervenu Luc Trullemans. Pour Mischaël Modrikamen, ces propos méritent tout au plus "un rappel à l'ordre". "Ce serait un paradoxe que, subissant des pressions," le comité de direction décide de sanctionner "celui qui participe le plus au rayonnement de l'IRM, en Belgique et à l'étranger", a conclu Mischaël Modrikamen. Lors de l'entretien, l'avocat a à nouveau dénoncé la politisation du débat ainsi que "les interférences dans le processus mis en oeuvre", avant de rappeler que les propos tenus par son client sont "couverts par le principe fondamental de la liberté d'expression" et donc "non répréhensibles". L'élan de solidarité des prévisionnistes de l'IRM a également été abordé. Certains collègues ont d'ailleurs adressé leur soutien à Luc Trullemans quelques minutes avant l'entretien. Le comité de direction doit à présent prendre sa décision. "Si vous estimez devoir sanctionner Luc Trullemans, je vous demande de faire appel au principe de proportionnalité", a souligné Mischaël Mordikamen. (Belga)

Nos partenaires