Luc Partoune, directeur de Liège Airport, introduira un recours pour récupérer son badge

12/03/14 à 12:50 - Mise à jour à 12:50

Source: Le Vif

(Belga) Le directeur général de Liège Airport, Luc Partoune, va introduire un recours contre la décision de la commission aéroportuaire de ne pas renouveler son badge de sûreté qui lui permettait d'accéder à la piste de décollage et d'atterrissage.

Si l'aéroport liégeois ne souhaite pas faire de commentaire sur le fond de cette affaire, son porte-parole Christian Delcourt annonce néanmoins que le directeur général Luc Partoune va entamer une procédure de recours contre la décision de ne pas renouveler son badge d'accès à la piste sous prétexte qu'il serait une menace potentielle pour l'aviation civile en raison de son inculpation dans une affaire toujours en cours d'instruction. Cette décision, prise par la commission aéroportuaire de l'administration de la mobilité, a été révélée mercredi par le journal Le Soir. Sans son badge, Luc Partoune ne pourra plus participer à d'éventuelles visites protocolaires sur l' "airside" et devrait se faire remplacer. De même qu'il ne pourrait plus visiter les chantiers en cours sur la piste. En janvier 2012, lorsque le président de l'aéroport José Happart s'était vu confisquer son badge de sécurité, une procédure de recours lui avait permis de le récupérer quelques semaines plus tard. Cet épisode aurait néanmoins eu des conséquences au niveau international, donnant une mauvaise image du monde des affaires belges. Ironie de cette situation: si la commission considère que Luc Partoune est une menace pour l'aviation civile, il n'en reste pas moins (en plus de ses fonctions de directeur général) administrateur délégué de la filiale Liège Airport Security et est à ce titre chargé de gérer la sécurité aéroportuaire. (Belga)

Nos partenaires