Londres exclut pour l'instant un moratoire sur la viande importée de l'UE

10/02/13 à 14:57 - Mise à jour à 14:57

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement britannique a exclu dimanche d'imposer pour l'instant un moratoire sur la viande importée de l'UE, comme le réclamait une députée du Parti conservateur, au pouvoir, au vu de l'ampleur du scandale sur la viande de cheval découverte dans des produits au boeuf.

Londres exclut pour l'instant un moratoire sur la viande importée de l'UE

"Des mesures arbitraires" telles que l'interdiction d'importer de la viande de l'Union européenne "ne vont pas aider" à résoudre le problème, a estimé Owen Paterson, ministre de l'Environnement, en charge à ce titre de la consommation. "Tout d'abord, nous sommes contraints de respecter les règles du marché européen", a-t-il expliqué sur Sky News. Et puis, "à l'heure qu'il est, nous n'avons pas de preuve que les produits incriminés représentent une menace pour la santé humaine", a-t-il ajouté. "Il s'agit d'un problème de faux étiquetage, cela ne peut être pas une base solide pour interdire des importations", a-t-il encore dit. "Il n'y a pas de raison de prendre une telle mesure dictée par la panique et en violation des règles régissant le marché européen". En revanche, "s'il y a des preuves" que les produits en question "représentent une menace pour la santé humaine, je n'hésiterai pas à prendre des mesures", a-t-il assuré, sans plus de détails. M. Paterson réagissait à la demande formulée plus tôt dimanche par la présidente de la commission parlementaire britannique chargée des questions d'alimentation, Anne McIntosh, d'interdire au Royaume-Uni la viande importée de l'UE. (WILL OLIVER)

Nos partenaires