Logements sociaux à Bruxelles - L'adaptation énergétique rapportera bientôt près de 2 millions d'euros par an

22/03/13 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

Source: Le Vif

(Belga) La mise progressive au goût du jour énergétique des logements sociaux de la capitale rapportera déjà bientôt quelque 2 millions d'euros par an d'économies, ont affirmé vendredi le secrétaire d'Etat au Logement Christos Doulkeridis et la ministre bruxelloise de l'Energie Evelyne Huytebroeck, faisant le point sur ce vaste programme stratégique.

Logements sociaux à Bruxelles - L'adaptation énergétique rapportera bientôt près de 2 millions d'euros par an

Les principales mesures de ce programme portent sur l'instauration, depuis 2009, du standard passif, et de l'éco-construction obligatoire pour toute nouvelle construction à l'initiative de la Région, et sur les rénovations basse énergie de logements sociaux existants. Actuellement 732 logements sociaux adoptant le standard passif sont en cours de chantiers et 439 logements existants sont en cours de rénovation pour répondre aux standards basse-énergie, sans compter les 2.755 logements qui font l'objet de travaux d'isolation, a expliqué vendredi le secrétaire d'Etat Doulkeridis, lors d'une visite de 25 logements sociaux qui seront soumis sous peu à ce programme d'isolation forcée, à Evere. Aux côtés de la ministre Evelyne Huytebroeck, Christos Doulkeridis, a expliqué qu'ensemble ces réalisations passives, de transition vers la basse énergie, et d'isolation produiront un gain d'énergie annuelle comparable aux besoins nets en chauffage de 3.100 logements existants. Financièrement cela correspondra à 1,9 millions d'euros par an dont profiteront les locataires à hauteur de 90% d'économies dans les logements passifs et de 60% dans les logements basse énergie. Pour faire progresser la transition énergétique des logements sociaux, la Région a fait réaliser un état de lieux de la performance énergétique de l'ensemble du parc. Elle a aussi permis à deux fédérations de sociétés de logements sociaux et quatre Sociétés Immobilières de Service Public d'engager pour quatre ans un responsable énergie moyennant la mise sur pied de Plans Locaux d'Action pour une Gestion de l'Energie dont ont déjà pu bénéficier plusieurs communes. (PVO)

Nos partenaires