Logement social à Bruxelles - L'Europe soutient la transition vers les modes passif et basse énergie

22/05/13 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Le Vif

(Belga) La Commission européenne et la Banque européenne d'investissement ont décidé de soutenir le passage progressif du parc de logements sociaux bruxellois vers les modes de construction passive et basse énergie en Région bruxelloise, a annoncé le secrétaire d'État bruxellois du Logement Christos Doulkeridis.

Cet appui prendra la forme d'une prise en charge jusqu'à 90% des coûts d'assistance technique liée à l'amélioration de la performance énergétique et d'utilisation des énergies renouvelables des bâtiments, qui constitue un des objectifs du gouvernement bruxellois actuel. Bruxelles accédera au programme Elena, le mécanisme européen d'assistance technique pour les projets énergétiques locaux. Ce programme conjoint de la Commission européenne et de la Banque Européenne d'Investissement (BEI) s'inscrit dans le cadre de la politique du Climat et de l'Énergie de l'Union européenne. Le feu vert européen à la Région bruxelloise porte sur trois axes d'une demande qui avait été formulée par la Société du Logement de la Région Bruxelloise: la couverture de l'expertise nécessaire à la construction de 500 logements sociaux passifs par an générant une économie d'énergie de 3,5 gigawatts/heure et 754 tonnes de CO2 par an; de celle nécessaire à la rénovation de 4.000 logements sociaux inscrits dans des projets "basse énergie" censés générer une économie de 33,9 GWh et une baisse des émissions de CO2 de 7.355 tonnes par an; et au développement de la cogénération d'énergie dans 1.400 logements dans le cadre de cinq projets générant 6,6 Gwh et 1.425 tonnes de CO2 en moins. (Belga)

Nos partenaires