Livret B : Christiane Vienne a finalisé sa proposition de loi

13/09/12 à 14:32 - Mise à jour à 14:32

Source: Le Vif

(Belga) La députée PS Christiane Vienne a finalisé sa proposition de loi relative à l'offre obligatoire d'un livret B par les banques, un outil d'épargne populaire destiné à financer l'économie réelle.

Livret B : Christiane Vienne a finalisé sa proposition de loi

Le texte propose de retenir comme taux celui applicable à la déduction pour capital à risque (DCR) utilisé pour les intérêts notionnels. En 2012, il aurait rapporté 3,42% au détenteur de livret B. Avec 290 euros nets (le précompte mobilier serait fixé à 15%) pour 10.000 euros placés, le gain représenterait près du triple de ce que propose un compte d'épargne classique. Fixé au 31 décembre, le taux pourrait être de 2,574% en 2013, soit moins qu'en 2012. Quoi qu'il en soit, un taux de 2% sera garanti. Et le même taux vaudra peu importe la somme déposée. La parlementaire socialiste souhaite que le livret B soit accessible à tous, majeurs comme mineurs, pour un maximum de 25.000 euros par compte, sachant que chaque épargnant ne pourrait disposer que d'un compte au plus. Elle justifie ce plafond par la nécessité d'en faire un outil populaire et de ne pas susciter des difficultés au niveau de l'encours à supporter, sachant que l'épargne des Belges est estimée à quelque 230 milliards d'euros ou 23.000 euros par épargnant. L'argent récolté devra servir, exclusivement, à l'octroi de crédits pour les PME, les indépendants et les ménages (investissements immobiliers). Les sommes non utilisées seront le cas échéant versées à un "Fonds fédéral d'économie réelle" qui soutiendra des projets d'investissements d'envergure via des prêts de type "projects bonds". A cet égard, tout investissement financier spéculatif sera exclu. (VIM)

Nos partenaires