Lindsay Lohan plaide non coupable mais pourrait retourner en prison

15/01/13 à 23:00 - Mise à jour à 22:59

Source: Le Vif

(Belga) La starlette américaine Lindsay Lohan a plaidé non coupable mardi dans une affaire d'accident de voiture qui pourrait constituer une violation de sa liberté conditionnelle et l'envoyer en prison, a-t-on appris auprès de la Cour supérieure de Los Angeles.

L'accident avait eu lieu le 8 juin à Santa Monica (ouest de Los Angeles) sur l'autoroute qui longe l'Océan Pacifique. A l'arrivée de la police, Lindsay Lohan avait assuré qu'elle n'était pas au volant. Un mensonge, selon l'enquête. L'actrice de 26 ans est poursuivie par le procureur de Santa Monica pour obstruction à agent, fausses déclarations et conduite imprudente. Ces délits pourraient constituer une violation de sa liberté conditionnelle, dans le cadre d'un affaire de vol de collier, et valoir à la starlette, en cas de condamnation, un énième séjour en prison. L'audience de mardi s'est tenue en l'absence de Lindsay Lohan, qui n'était pas tenue de se présenter devant la cour, mais une nouvelle audience a été fixée au 30 janvier, à laquelle l'actrice a été convoquée par le tribunal. On ignore encore quel sera son avocat, TMZ.com ayant révélé que la starlette avait licencié sa représentante actuelle, Shawn Holley, au profit d'un avocat new-yorkais. Mais l'actrice serait revenue sur sa décision, selon le site. Shawn Holley, qui a accepté in extremis de plaider non coupable au nom de Lindsay Lohan à l'audience mardi, a défendu la starlette dans l'essentiel de ses démêlés avec la justice, incessants depuis 2007. Selon des médias locaux, l'actrice lui devrait quelque 300.000 dollars. (COC)

Nos partenaires