Ligue arabe - UE - Reynders appelle ses collègues arabes à cesser tout soutien aux extrémistes armés

11/06/14 à 13:33 - Mise à jour à 13:33

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a appelé mercredi ses collègues arabes à cesser tout soutien aux groupes extrémistes actifs en Syrie à l'occasion d'une rencontre ministérielle entre l'Union européenne et la Ligue Arabe, à Athènes.

Le chef de la diplomatie belge a appuyé son argumentation sur le récent attentat contre le Musée Juif de Bruxelles, estimant qu'il ne serait vraisemblablement pas l'unique fait de la sorte en Europe. M. Reynders a utilisé mercredi tout son temps de parole pour évoquer les combattants européens en Syrie. Selon lui, cela concernerait rien que pour la Belgique quelque 300 combattants, dont la moitié serait encore sur place. A l'échelle européenne, on dénombrerait quelque 2.000 combattants européens en Syrie. "C'est un défi gigantesque pour les autorités nationales. (Ces combattants) ont formé des réseaux et acquis de l'expérience dans le maniement des armes et des explosifs". L'attaque contre le Musée Juif est le premier attentat commis en Europe par un ancien combattant revenu de Syrie. "Il est clair que cette menace ne va pas disparaître rapidement. Le pire est sans doute encore à venir lorsque (d'autres) combattants rentreront dans nos pays. Personne n'est à l'abri", a-t-il averti. Pour M. Reynders, aucun pays ne pourra venir à bout de ce problème seul. Il a dès lors réitéré son plaidoyer pour plus de collaboration et d'échange de données, ainsi que des mesures envers les médias qui propagent des messages de haine. "Et je vous appelle tous à cesser tout soutien aux groupes extrémistes armés comme Al Nusra ou EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant)", a dit le ministre belge sans toutefois citer nommément l'un ou l'autre pays arabe. Mehdi Nemmouche, principal suspect pour l'attentat contre le Musée Juif de Bruxelles, a entretenu des liens avec EIIL. L'organisation, qui vient de prendre contrôle de la ville irakienne de Mossoul, bénéficie selon toute vraisemblance du soutien de certains pays arabes. (Belga)

Nos partenaires