Liège: le radar tronçon de Cointe entre en phase répressive

27/12/12 à 12:25 - Mise à jour à 12:25

Source: Le Vif

(Belga) Le radar tronçon du tunnel de Cointe entre jeudi en phase répressive, a annoncé le cabinet du ministre wallon de la Sécurité routière, Carlo Di Antonio, par communiqué.

Liège: le radar tronçon de Cointe entre en phase répressive

Ce radar tronçon est le premier homologué en Wallonie. En 2011, durant la phase préventive, un million de véhicules ont été pris en infraction dans le tunnel de Cointe, soit 4 à 5% des 70.000 véhicules qui l'empruntent tous les jours. "Ces statistiques démontrent clairement la nécessité d'un radar à cet endroit, au nom de la sécurité routière", précise le communiqué. La mise en place d'une signalisation adéquate et l'étalonnage du radar sur le site étant finalisés, le radar tronçon de Cointe sanctionnera dès ce jeudi les automobilistes dépassant la vitesse maximale autorisée, soit 80 km/h. Les véhicules lourds sont quant à eux limités à 60 km/h. Le radar tronçon de Cointe, conçu par la société belge Macq Trafic et Automation, présente la caractéristique de mesurer la vitesse moyenne sur un tronçon complet et non en un point unique. Il permet de couvrir des zones à risque plus vastes et fonctionne avec un système automatique de reconnaissance des plaques d'immatriculation. A Cointe, la distance mesurée par le radar tronçon est d'environ trois kilomètres, entre le portique se situant au niveau du viaduc des Guillemins et celui d'Angleur. Le ministre wallon de la Sécurité routière, Carlo Di Antonio, en collaboration avec la SOFICO et la Police fédérale, souhaite implanter d'autres radars tronçons sur les autoroutes wallonnes. Les futurs emplacements sont en cours d'identification. (PVO)

Nos partenaires