Liège: Le conducteur a commis un délit de fuite car pris de panique

01/11/12 à 18:40 - Mise à jour à 18:40

Source: Le Vif

(Belga) L'auteur de l'accident survenu sur le boulevard de la Sauvenière à Liège, dans la nuit de mercredi à jeudi, est un habitant de Flémalle âgé de 22 ans. Celui-ci est en aveux et justifie son double délit de fuite en expliquant avoir été pris de panique vu la gravité des faits.

Il a également reconnu qu'il avait bu depuis mercredi soir plusieurs verres de vodka et de vin, précisant qu'il n'avait plus rien mangé depuis midi. L'auteur roulait en direction du centre-ville lorsqu'il a fauché les trois piétons qui se trouvaient sur le passage clouté, venant du pont d'Avroy et allant vers la rue Saint-Gilles. Le conducteur a donc fauché les trois victimes à un seul endroit et non deux comme indiqué précédemment. Aucune trace de freinage n'a été relevée sur le lieux de l'accident. Les trois piétons traversaient au feu vert, ce qui laisse entendre que le conducteur de l'auto aurait brûlé, quant à lui, le feu rouge. Les victimes sont retombées sur la voiture et ont été traînées sur plusieurs dizaines de mètres, comme ont pu le filmer partiellement les caméras de surveillance. Parmi les victimes figurent deux soeurs, domiciliées à Liège; l'une âgée de 21 ans, dont les jours sont en danger, l'autre de 19 ans, plus légèrement atteinte. Elles ont été transportées à la Clinique Saint-Joseph. La troisième victime, un habitant de Sprimont âgé de 23 ans, est décédée à l'hôpital de la Citadelle. Le conducteur de la voiture a donc pris la fuite et, plusieurs centaines de mètres après le lieu de l'accident, toujours sur le boulevard de la Sauvenière, il a heurté une voiture en mouvement, en la dépassant. Le conducteur de cette dernière est indemne. Le chauffard a poursuivi sa route et a finalement été retrouvé jeudi matin, à 05h20, chez des amis, à Esneux. L'auteur des faits a pu être identifié grâce à sa plaque d'immatriculation, relevée par trois témoins, ainsi que des informations révélées par une connaissance. Le parquet de Liège a requis un mandat d'arrêt à l'encontre du conducteur de la voiture pour homicide involontaire, intoxication alcoolique, coups et blessures involontaires et double délit de fuite. Il risque une peine d'emprisonnement de trois mois à cinq ans et une lourde déchéance du droit de conduire. (ANA)

Nos partenaires