Liège: des poissons dressés pour trouver les cadavres

03/08/13 à 07:23 - Mise à jour à 07:23

Source: Le Vif

(Belga) Des scientifiques de l'université de Liège (ULg) ont entamé des recherches visant à conditionner des carpes pour qu'elles aident à retrouver des cadavres, une première mondiale, peut-on lire samedi dans Sudpresse.

Liège: des poissons dressés pour trouver les cadavres

"L'application concrète de notre travail, dans le cadre de la recherche de dépouilles en milieu aquatique, consiste à pouvoir lâcher des carpes dotées d'émetteurs et de les suivre jusqu'au noyé qu'elles auront détecté", explique le professeur Pascal Poncin, responsable de l'unité de biologie du comportement de l'ULg. Les chercheurs ont jeté leur dévolu sur la carpe parce qu'elle présente plusieurs qualités essentielles: c'est un poisson très souple, robuste, qui résiste à des températures très basses, supporte de faibles taux d'oxygène et s'adapte facilement au manque de visibilité. "Ce qui est idéal pour des recherches en eaux troubles et polluées. Pouvant atteindre une grande taille, la carpe permet l'implantation d'émetteurs pour suivre son déplacement. Et son élevage est relativement facile", précise M. Poncin. Le but des chercheurs est d'élever et reproduire de jeunes carpes qui seront nourries d'aliments imprégnés d'odeurs de cadavre. (Belga)

Nos partenaires