Licenciements commune d'Andenne - "Les licenciements vont tomber sur le dos de toutes les communes"

28/10/13 à 18:17 - Mise à jour à 18:17

Source: Le Vif

(Belga) Le bourgmestre d'Andenne, Claude Eerdekens (PS), a assuré lundi que le licenciement de plusieurs agents communaux la semaine dernière n'est pas conjoncturel, ni dû à une mauvaise gestion financière de la commune.

"Il s'agit bien d'un problème structurel: les charges des communes augmentent, avec le système de pension des agents statutaires, et les recettes stagnent", a indiqué le bourgmestre socialiste. "Les licenciements vont tomber sur le dos de toutes les communes. Par exemple, Ohey a déjà licencié cinq équivalents temps-plein. Et si les zones de secours sont mises en place, là, il y aura des licenciements massifs", a ajouté M. Eerdekens. Lors de la réunion entre syndicats et collège communal, prévue le 4 novembre à 16h30, le bourgmestre expliquera "qu'il est impossible de faire autrement que de licencier", a-t-il dit. Par ailleurs, le mayeur socialiste a garanti que les deux ouvriers licenciés lundi matin étaient compris dans les neuf licenciements annoncés vendredi au conseil communal, soit huit équivalents temps-plein. Les syndicats, quant à eux, indiquent qu'au total treize personnes ont été licenciées: onze vendredi et deux lundi matin. Tous deux s'accordent sur le licencicement de cinq travailleurs du complexe sportif la semaine dernière. Lors du conseil communal, le nombre de licenciements n'avait pas été annoncé clairement, variant entre cinq et vingt, avait déploré un conseiller d'opposition, Étienne Sermon (cdH). (Belga)

Nos partenaires