Libye: un nouveau chef d'état-major appelé à bâtir une armée forte

25/08/14 à 11:43 - Mise à jour à 11:43

Source: Le Vif

(Belga) Le Parlement libyen a choisi tard dimanche un nouveau chef d'état-major, après avoir annoncé son intention de donner à l'armée les moyens de mettre au pas les milices armées qui contrôlent des pans entiers du pays.

"Le colonel Abdel Razzak Nadhouri a été choisi par 88 des parlementaires sur les 124 présents et a été promu au rang de général", a indiqué à l'AFP le porte-parole du Parlement Mohamed Toumi dans la nuit de dimanche à lundi. Il remplace le général Abdessalam Jadallah Oubeidi, qui a été auditionné le 10 août par le Parlement sur l'incapacité de l'armée à faire régner l'ordre notamment à Tripoli et Benghazi, deux villes livrées aux milices armées. Les parlementaires, qui siègent à Tobrouk (1.600 km à l'est de Tripoli) l'ont alors rendu responsable de la détérioration de la situation dans le pays. Le nouveau chef d'état-major est originaire de la ville de Marj (1.100 km à l'est de Tripoli). Pendant le soulèvement contre le régime de Mouammar Kadhafi en 2011, il avait rejoint les insurgés de Benghazi, foyer de la révolte dans l'est du pays. Le Parlement libyen a qualifié dans la nuit de samedi à dimanche de "terroristes" les milices islamistes et les jihadistes qui contestent sa légitimité et affirmé son intention de les combattre en soutenant les forces armées régulières. Ces groupes "sont une cible légitime pour l'armée nationale, que nous soutenons avec force pour qu'elle continue sa guerre jusqu'à les contraindre à cesser les tueries et à remettre leurs armes", a souligné le Parlement. (Belga)

Nos partenaires