Libye: affrontements autour des locaux du Congrès

18/05/14 à 19:26 - Mise à jour à 19:26

Source: Le Vif

(Belga) Des affrontements ont eu lieu dimanche dans le sud de Tripoli, après une attaque contre des locaux du Congrès général national (CGN, Parlement), dont les membres ont été évacués, selon des témoins et un député.

L'attaque a été menée par des hommes armés en civil, selon le député, qui n'était cependant pas en mesure d'identifier les assaillants. On ignore si ces violences sont liées à l'offensive lancée vendredi par l'ancien général Khalifa Haftar contre des groupes d'islamistes radicaux à Benghazi, que les autorités ont qualifié de tentative de coup d'Etat. Le président du CGN, Nouri Abou Sahmein, n'a toutefois pas écarté que cette attaque soit commandée par Khalifa Haftar, dans une déclaration à la chaîne Al-Nabaa. Une colonne de fumée s'élevait au dessus du Congrès, après que les assaillants aient mis le feu dans un bâtiment annexe, et plusieurs voitures ont été endommagées. Les routes menant au Parlement ont été fermées à la circulation, tandis que les Tripolitains se pressaient de rentrer chez eux. Les assaillants se sont retirés des lieux peu de temps après l'attaque et ont rebroussé chemin, et des affrontements ont été ensuite entendus sur la route de l'aéroport. Des témoins avaient affirmé dans l'après-midi qu'un convoi de voitures blindées était entré dans Tripoli depuis cette route avant de se diriger vers les locaux du CGN. Selon des témoins, il s'agissait des puissantes brigades de Zenten, qui contrôlent plusieurs sites sur la route de l'aéroport, dans le sud de la capitale libyenne. Les Zentanis sont connus par leur opposition aux islamistes. En février, ils avaient donné au CGN, la plus haute autorité politique du pays, quelques heures pour quitter le pouvoir, sans toutefois passer à l'action après l'expiration de leur ultimatum. (Belga)

Nos partenaires