Liban: trois morts dans un attentat suicide dans l'est

22/02/14 à 21:55 - Mise à jour à 21:55

Source: Le Vif

(Belga) Deux soldats et un civil ont été tués samedi dans un attentat suicide à la voiture piégée contre un barrage de l'armée à Hermel, dans l'est du Liban, a déclaré un responsable médical.

Le puissant mouvement chiite Hezbollah, qui soutient militairement le régime du président Bachar al-Assad contre les rebelles en Syrie, a une forte présence à Hermel, située dans la vallée de la Bekaa, à 10 km de la frontière syrienne. L'attaque a fait trois morts, deux soldats et un civil, et 16 blessés, dont cinq soldats, a précisé le responsable médical. Un précédent bilan faisait état de deux morts et d'un nombre indéterminé de blessés. Le barrage visé est situé à l'entrée de Hermel, le théâtre ces derniers mois de nombreuses attaques liées au conflit en Syrie. Les voitures y sont régulièrement arrêtées et fouillées par l'armée. Le 1er février, quatre personnes avaient été tuées à Hermel dans un attentat suicide revendiqué par le "Front al-Nosra au Liban", considéré comme une branche d'un groupe lié à Al-Qaïda qui combat les troupes du régime syrien de Bachar al-Assad. Ce groupe avait dit avoir agi en représailles aux "crimes" du Hezbollah en Syrie. (Belga)

Nos partenaires