Liban: Hariri se dit prêt à former un gouvernement avec le Hezbollah

21/01/14 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Le Vif

(Belga) L'ex-Premier ministre libanais Saad Hariri, qui vit en exil en France depuis 2011, a affirmé qu'il était d'accord pour diriger un gouvernement comprenant des membres du parti chiite Hezbollah, dont des membres participent aux combats en Syrie au côté du régime.

Liban: Hariri se dit prêt à former un gouvernement avec le Hezbollah

Cette annonce de M. Hariri, qui dirige la coalition dite du 14-Mars, pro-occidentale et anti-syrienne, constitue un revirement par rapport à ses précédentes déclarations hostiles au Hezbollah. Fin décembre, sa coalition avait ainsi accusé le puissant parti chiite d'être responsable de l'assassinat de l'un de ses proches conseillers, Mohammad Chatah, dans un attentat à Beyrouth. Dans une interview lundi soir à la chaîne Future TV, M. Hariri a toutefois précisé que les ministres du Hezbollah dans le gouvernement qu'il projetait de former ne devait pas avoir de droit de veto sur les décisions. Profondément divisé, victime des contrecoups du conflit en Syrie voisine, le Liban est paralysé politiquement depuis la démission du Premier ministre, Najib Mikati, en mars 2013. S'expliquant sur ce revirement, M. Hariri a déclaré à Future TV: "Nous avons été visés par des assassinats pendant neuf ans. Nous avons attendu et attendu, mais devons-nous attendre que le pays brûle? " "J'ai pris cette décision (d'accepter de former un gouvernement avec le Hezbollah) dans l'intérêt du Liban, plutôt que dans le mien", a-t-il dit. (Belga)

Nos partenaires