Peugeot, premier de classe

Avec des émissions de CO2 moyennes de 106,9 g/km pour les cinq premiers mois de l'année, Peugeot est devenu le premier constructeur automobile à passer sous le seuil des 110 g/km. La marque française est donc en bonne voie pour atteindre en 2021 la limite en CO2 de 95 g/km imposée par la Commission européenne.

Peugeot, premier de classe

À l'origine, Peugeot produisait tout ce qui pouvait être fait de métal : de l'outillage de jardin aux moulins à café et charrettes en passant par les ressorts de montres. Deux siècles plus tard, la gamme de produits se limite aux deux et quatre roues et aux moulins à poivre. Les descendants d'Armand Peugeot ne sont plus impliqués dans la gestion quotidienne de l'entreprise. Tout ce qu'il en reste, c'est la marque. Pour une raison évidente : Peugeot affiche plus de 125 ans au compteur et fait ainsi partie du groupe restreint de constructeurs automobiles ayant traversé beaucoup de hauts et de bas, de guerres mondiales et d'autres crises pétrolières et financières, mais qui ont tenu bon.

Des ventes en hausse à l'international

L'histoire de Peugeot n'est toutefois pas idyllique. Il était minuit moins cinq lors de la signature du partenariat avec un constructeur automobile chinois, voici quelques années. Mais Carlos Tavares, à la barre du groupe automobile PSA Peugeot/Citroën, a rapidement remis l'entreprise sur les rails. Au cours des six premiers mois, les ventes de Peugeot en Europe ont grimpé de 6,7 %. L'Asie, l'Afrique et le Moyen-Orient sont même passés à la vitesse supérieure avec des augmentations qui se chiffraient à respectivement 9,6 % et 10,9 %. La raison de ce succès ? Le lancement d'une série de nouveaux modèles grâce auxquels Peugeot dispose à nouveau d'une gamme jeune et attractive. La 308, sacrée Voiture de l'Année 2014, est n° 1 en France et excelle partout en Europe. La 2008, n° 2 en Europe dans le segment des SUV compacts, est conçue comme un global car qui sera vendu et produit sur trois continents.

Détenteur du record du monde en termes d'économies

Cerise sur le gâteau, les derniers moteurs Euro 6 de Peugeot sont premiers de classe dans les segments B, C et D. Au début de l'année, Peugeot est devenu aussi le premier constructeur à passer en deçà du seuil de 110 g/km avec des émissions de CO2 moyennes de 106,9 g/km. La moyenne des autres marques s'élève à 121,4 g/km. Un monde de différence !

Partager

Peugeot joue encore et toujours un rôle de pionnier dans le monde automobile international.

Par rapport à 2012, Peugeot est parvenu à réduire les émissions moyennes de CO2 de sa flotte de 15,6 %. Une prestation remarquable que la marque doit d'abord à l'efficacité de ses moteurs BlueHDI et PureTech de nouvelle génération. La 208 1.6 BlueHDI 100 a d'ailleurs battu pendant quelques mois un nouveau record du monde d'économie en affichant une consommation moyenne de 2 l/100 km. Le nouveau trois cylindres turbo PureTech a remporté en juin le titre d'Engine of the Year et la 508 1.6 BlueHDI 120 EAT6 n'émet, pour le segment D, que 99 g/km de CO2. Avec 25 voitures parmi les meilleures dans six catégories différentes, dont 10 dans le segment C, Peugeot réaffirme sa position de leader en tant que constructeur automobile respectueux de l'environnement.

Une seule conclusion possible : après 125 ans, Peugeot joue encore et toujours un rôle de pionnier dans le monde automobile international et sa nouvelle génération de moteurs diesel et à essence est première de classe. Grâce à son alliance avec le constructeur chinois, Peugeot est paré pour percer ce marché, non seulement le premier mondial, mais aussi celui qui présente le plus grand potentiel de croissance.

En savoir plus sur:

Nos partenaires