Le compromis idéal existe

Nous voulons tous une belle voiture, mais nous la voulons aussi spacieuse et pratique. Pourquoi seules certaines voitures réussissent-elles donc à combiner ces différentes vertus?

Le compromis idéal existe

Le rôle de la voiture dans notre vie a considérablement évolué au cours des deux dernières décennies. Elle fut jadis un symbole de liberté, et tous ceux qui sont devenus adultes dans les années 1970 ou 1980 s'en souviendront très certainement. À l'époque, les jeunes voulaient le permis de conduire aussi vite que possible pour pouvoir avancer dans la vie en êtres libres.

Aujourd'hui, cette liberté est symbolisée par tout autre chose. La porte sur le monde s'ouvre grâce à d'autres concepts, comme Internet ou le smartphone. Le rôle de la voiture a lui aussi sérieusement évolué : notre voiture est aujourd'hui un prolongement de notre lieu de vie, tant professionnel que privé. Au besoin de mobilité est venu s'ajouter un besoin tout aussi important de fonctionnalité, déjà parce que nous utilisons la voiture pour beaucoup plus de choses qu'avant et qu'en plus nous y passons beaucoup plus de temps. Une bonne position de conduite pour le conducteur, de l'espace au niveau de la tête et des jambes pour les passagers. Et de la place pour les sacs de sport à l'arrière. Un coffre assez grand pour partir en week-end, ou pour les courses. Et tant qu'à faire, ce serait bien aussi que l'auto soit belle.

Esthétique ou pratique ?

C'est souvent là que le bât blesse. Car l'esthétique et le fonctionnel sont deux concepts difficiles à concilier. Il n'est pas rare que le trait de crayon des designers automobiles sacrifie une part de fonctionnalité. Une ligne de toit plus fuyante rend certes l'ensemble plus dynamique mais réduit en revanche la hauteur intérieure pour les occupants. Il arrive aussi que le choix du look pour l'arrière de la voiture se fasse au détriment de la facilité d'accès au coffre.

Le compromis idéal existe

Sensuel et robuste

L'exercice est très difficile, mais pas impossible. Il exige uniquement une collaboration sans faille entre les designers de l'extérieur et ceux de l'intérieur, qui ne doivent pas travailler les uns après les autres mais les uns à côté des autres. Dès la première esquisse. Et surtout, ils doivent oser repousser ensemble les limites. C'est exactement ce qui s'est passé pour le C-HR, le nouveau crossover de Toyota qui arrivera bientôt dans les showrooms. Le concept du design du C-HR était si novateur que Toyota lui a même donné un nom : Sensual Speed Cross pour l'extérieur, et Sensual Tech pour l'intérieur. Le résultat est une thématique inspirée des formes du diamant, avec des passages de roues bien marqués, soulignant la puissance et la robustesse du nouveau modèle. La ligne de toit épouse le profil d'un coupé. Quel que soit l'angle sous lequel on le regarde, le C-HR dégage cet équilibre délicat entre précision et sensualité. Mais chaque esquisse couchée sur papier devait obligatoirement répondre à une exigence absolue : associer ce style sensuel et tendance à la fonctionnalité. Le résultat ? Un espace confortable pour cinq adultes et qui offre au conducteur une vue panoramique sur la route grâce à la position élevée de l'habitacle. Le C-HR prouve qu'il est possible de combiner le meilleur de deux mondes : une voiture belle et élégante, mais aussi spacieuse et pratique.

Le compromis idéal existe

En savoir plus sur:

Nos partenaires