La SEAT Ibiza passe à la vitesse supérieure

L'Espagne nourrit une riche tradition de sport moteur. En témoigne la longue liste de champions du monde espagnols sur deux et quatre roues. Des dizaines de milliers d'Espagnols vivent, en outre, de l'assemblage automobile. Mais la marque phare reste encore et toujours SEAT.

La SEAT Ibiza passe à la vitesse supérieure

Novembre 1953. La première SEAT 1400 sort d'usine dans le port de Barcelone. SEAT compte alors trois ans d'existence. Elle est le fruit d'une initiative de quelques banquiers et industriels, à la demande et avec le soutien des pouvoirs publics. L'Espagne ne possède, en effet, aucune industrie automobile et la SEAT 1400 est une copie d'un modèle Fiat existant, autorisée moyennant l'engagement formel que SEAT se limiterait au marché espagnol.

Le début des années 1980 est marqué par la fin de la collaboration. SEAT appelle alors Volkswagen et Porsche à la rescousse. L'Ibiza, qui fait ses débuts en 1984, est la première SEAT développée et produite en régie, avec le soutien logistique de Volkswagen, et sponsorisée par Porsche. Son design est né de la main du grand maître italien Giugiaro. Volkswagen perçoit vite l'intérêt financier d'une alliance avec SEAT et acquiert la majorité des parts en 1986. En 1993, une nouvelle usine voit le jour à Martorell, dans le nord de l'Espagne. L'Ibiza de deuxième génération, le premier modèle de son segment doté d'un moteur TDI de 90 ch, voit alors le jour. Son prédécesseur s'était vendu à près de 1,3 million d'exemplaires.

La SEAT Ibiza passe à la vitesse supérieure

Walter de Silva, designer chez SEAT depuis 1999.

Walter de Silva, designer chez SEAT depuis 1999. © Miquel Liso

En 1999, le designer italien de renom Walter de Silva rejoint l'équipe de SEAT. Ce renfort fera mouche. La nouvelle ligne respire la sportivité et la fonctionnalité. L'engouement est tel que la direction de VW à Wolfsburg (Allemagne) libère des moyens et de la main-d'oeuvre pour développer de nouveaux modèles sur la base de l'architecture de plateforme et de la technologie VW flambant neuves.

Lancée en 2006, la troisième génération affiche un look encore plus sportif. Elle se décline en dix-huit versions différentes, cinq niveaux de finition et onze motorisations. La version ECOMOTIVE équipée d'un moteur 1.4 TDI et d'un filtre à particules DPF est le modèle le plus écologique de son segment grâce à des émissions de CO2 d'à peine 99 g/km.

Notre compatriote Luc Donckerwolke est aujourd'hui directeur du centre de design. La quatrième génération d'Ibiza porte sa griffe et affiche fièrement sa classe et sa technologie. Des lignes géométriques acérées confèrent au dernier-né un look résolution sportif. Le client a le choix entre un coupé trois portes ou une version cinq portes. Les niveaux d'équipement et la motorisation sont encore largement revus à la hausse, notamment avec une version Bocanegra, en hommage à la légendaire SEAT 1200 sport des années 1970. L'Ibiza est le premier modèle à se voir doté d'un moteur 1.4 TSI ACT de haute technologie (140 ch) avec un système de désactivation sélectif des cylindres combiné à une suralimentation turbo, un système Start-Stop et la récupération de l'énergie de freinage. Cette motorisation innovante garantit une puissance inégalée, une consommation extrêmement faible et des émissions de CO2 très basses. L'Ibiza est désormais également disponible avec des moteurs trois cylindres extrêmement efficaces et économes.

Luc Donckerwolke, directeur du centre de design chez SEAT.

Luc Donckerwolke, directeur du centre de design chez SEAT.

Trente ans plus tard, l'Ibiza reste le modèle le plus vendu de la marque germano-espagnole. Ses atouts ? Son caractère jeune et sportif, ses excellentes performances et son très bon rapport qualité-prix. Sa conduite est souple et sûre. Dotée d'un design compact à l'extérieur et spacieux à l'intérieur, elle présente un large éventail de systèmes d'assistance et d'infodivertissement. SEAT Ibiza, for ever young!

Nos partenaires