La déesse de la route multiplie les conquêtes

La DS est la Citroën la plus mythique de tous les temps. Si le sigle DS fait référence au mot " déesse ", il est surtout devenu, depuis peu, une marque à part entière du groupe français PSA. DS souhaite s'élever au rang de marque de prestige européenne et conquérir une place de choix sur les marchés asiatiques.

La déesse de la route multiplie les conquêtes

© Jean-Brice Lemal

DS19 devant le château de Chambord.

DS19 devant le château de Chambord. © Delpire

André Citroën présente sa première automobile en 1919, bien avant que les grandes marques actuelles ne lancent leur production. La Traction avant envahit alors les rues de Paris en peu de temps. Elle symbolise, comme nulle autre voiture, le raffinement de la culture française et le progrès technique. Citroën atteint rapidement le statut de marque française la plus prestigieuse et s'érige en symbole du design innovant. Pour les connaisseurs, la Citroën DS est sans conteste " la plus belle voiture du 20e siècle ". Le magazine britannique " Classic & Sports Cars " lui accorde même le titre de " plus belle voiture de tous les temps ". Peu d'autres modèles peuvent se targuer d'avoir reçu autant de trophées et distinctions que la DS. La 2CV elle-même n'a jamais prétendu à un titre de beauté en raison de son caractère trop contestataire et révolutionnaire. Elle reste néanmoins, aujourd'hui encore, le symbole par excellence de la liberté et de l'insouciance des années 1960 et 1970.

Une marque française de luxe et d'envergure internationale

Pour mieux s'armer contre la concurrence des constructeurs européens et asiatiques, Citroën rejoint le groupe automobile PSA en 1974. Le groupe poursuit une stratégie multimarque depuis l'arrivée à sa tête de Carlos Tavares,en 2014. Le nouveau PDG souhaite élever DS au rang des marques de luxe pour offrir une alternative aux marques allemandes de prestige, sur les marchés tant européens qu'asiatiques. C'est principalement la Chine, premier marché automobile mondial au potentiel de croissance énorme, que vise le constructeur. Le groupe français s'est d'ailleurs allié, l'année dernière, à une entreprise chinoise, ce qui permet à DS de mettre un pied sur ce marché et de tirer parti d'un vaste savoir-faire et des possibilités logistiques existantes. Bref, la Chine déroule le tapis rouge pour l'arrivée de la DS.

Partager

Le nouveau PDG souhaite élever DS au rang des marques de luxe pour offrir une alternative aux marques allemandes de prestige, sur les marchés tant européens qu'asiatiques.

Une percée de la marque sur ce marché est un scénario plus que réaliste. Un sondage indique, en effet, que 60 % des acheteurs de DS font partie d'une nouvelle clientèle attirée par le luxe et le raffinement de la marque. La gamme se compose des modèles DS 3, DS 3 cabrio, DS 4 et DS 5. Les modèles DS 5LS et DS 6 sont uniquement destinés au marché chinois. En Europe, il est possible de se procurer ces modèles DS dans des DS Store ou des zones d'exposition réservées au sein du réseau de concessionnaires Citroën. Un réseau spécifique de concessionnaires DS existe en Chine.

Les hybrides plug-in et les voitures électriques gagnent du terrain

Les activités DS se sont récemment élargies à une division de sport moteur. Les expériences acquises par la gamme DS Performance au Championnat de Formule E FIA sont à l'origine d'accélérations dans le développement des technologies électriques. Les versions hybrides Plug-in et DS 100 % électriques verront bientôt le jour pour étoffer encore la gamme de modèles déjà disponibles. La déesse n'a pas fini de multiplier les conquêtes !

Nos partenaires