La Belgique, est-elle prête pour la Mobility Card?

Les compagnies de leasing automobile qui se concentrent uniquement sur les voitures mettront la clé sous le paillasson après quelques années.

La Belgique, est-elle prête pour la Mobility Card?

La petite dernière dans le monde de leasing automobile est la Mobility Card. Elle permet aux utilisateurs de convertir une partie de la valeur de leur voiture de société en budget à consacrer aux transports en commun et aux services de vélo. L'avantage ? Vous pouvez changer de moyen de transport ou en combiner plusieurs au cours de votre trajet. D'interminables embouteillages sur le chemin vers le travail ? Laissez votre voiture de leasing au garage et choisissez le train. Vous avez besoin d'un monovolume pour les grandes vacances ? Utilisez le budget disponible sur votre Mobility Card pour louer une voiture plus spacieuse durant deux ou trois semaines - l'idéal pour ne pas avoir à rouler avec ce mastodonte toute l'année.

Partager

" La carte mobilité de LeasePlan vous permet de choisir, à tout moment, la manière dont vous souhaitez vous déplacer. "

Van Bellegem : " Aux Pays-Bas, LeasePlan propose Mobility Mixx (un système similaire) depuis longtemps déjà. Cette alternative porte largement ses fruits. Le principal avantage aux Pays-Bas est que vous ne devez dialoguer qu'avec un interlocuteur pour parvenir à une solution pour les transports en commun. En Belgique, vous devez vous adresser à la SNCB, à de Lijn, au TEC et à la STIB. Chez nos voisins du Nord, le système remporte surtout un franc succès dans le secteur public. Notre Mobility Card profite jusqu'à maintenant principalement aux jeunes entreprises de taille moyenne innovantes ou créatives. "

Comment expliquez-vous la réticence des autres entreprises ?

Van Bellegem : " Vous pouvez retourner le problème dans tous les sens, mais ne sous-estimez pas la puissance de l'émotion et du statut. La plupart des gens estiment qu'une voiture à 600 euros vaut plus qu'une voiture à 500 euros avec 100 euros de budget mobilité. Sans compter l'effet pervers de l'avantage de toute nature. Si vous roulez avec une voiture de société, vous payez toujours le même avantage de toute nature. Mais si vous utilisez la Mobility Card, vous serez davantage taxé. C'est illogique. Une proposition de loi accordant un statut fiscal avantageux à ceux qui choisissent des formules alternatives a heureusement été déposée. Un traitement fiscal uniforme devrait en découler. "

Nos partenaires