Être dans sa voiture, c'est un peu comme être chez soi

L'intérieur d'une voiture est plus qu'un simple espace pour le conducteur et ses passagers. C'est un environnement familier où l'on doit se sentir bien.

Être dans sa voiture, c'est un peu comme être chez soi

Il y a quelque temps, nous avons consacré un reportage aux voitures des chefs d'entreprise. Qu'est-ce que le CEO attend de sa voiture ? Doit-elle être d'une marque bien précise ? Diesel ou plutôt dans l'air du temps, et donc hybride ? Ce genre de questions. Le directeur d'une grande chaîne belge de magasins nous avait surpris par ses réponses. Pas d'envolée lyrique sur le nombre de cylindres ou de chevaux, ni de liste de gadgets électroniques indispensables. " Ma voiture doit avant tout être un prolongement de mon lieu de travail. Je fais pas mal de kilomètres chaque jour, et ce temps ne doit pas être perdu. Je dois pouvoir continuer à fonctionner. Je veux dire par là continuer à réfléchir, penser à des solutions, développer de nouvelles stratégies, préparer des réunions. Et à trancher des problèmes. Et ça ne peut se faire que dans un cadre serein. Dans une voiture où je me sens bien. Pas seulement physiquement mais aussi mentalement. Bref, une voiture où tout est bien. "

Être dans sa voiture, c'est un peu comme être chez soi

Prolongement de notre lieu de vie

Tout compte fait, cette réponse n'est pas si surprenante que cela. Autrefois, dans un lointain passé, la voiture servait exclusivement à se déplacer. Aujourd'hui, elle est un prolongement de notre lieu de vie. Pas seulement pour les chefs d'entreprise, mais pour tous ceux qui roulent en voiture. Entrer dans sa voiture, c'est toujours un peu rentrer chez soi. Ou ne jamais quitter ce chez soi. Prolonger cette sensation de bien-être jusqu'au moment de quitter la voiture. Une sensation de bien-être induite par le comportement routier de la voiture, sans aucun doute. Mais c'est surtout le vécu dans l'habitacle qui est très important, l'ambiance qu'il dégage, son côté pratique. Un habitacle qui bénéficie dès lors d'une attention de plus en plus grande de la part des designers. C'est le cas du C-HR, le nouveau crossover de Toyota. Dès le début du développement de la voiture, l'intérieur a été confié à une équipe dédiée, la Sensual Quality Team. Un nom qui dit tout : tout ce qui est à portée de main du conducteur ou des passagers doit susciter un ressenti de qualité absolue.

Être dans sa voiture, c'est un peu comme être chez soi

Orientés vers le conducteur

Dès le premier regard, l'intérieur du Toyota C-HR témoigne clairement de l'approche inédite choisie par les designers avec leur concept, qu'ils ont eux-mêmes baptisé Sensual Tech. La technologie est certes importante, mais un bon ressenti de cet intérieur l'est tout autant. On peut réellement parler d'une fonctionnalité de haute technologie déclinée dans un style sensuel et tendance. Le volant et le tableau de bord sont entièrement orientés vers le conducteur, qui conserve ainsi en toutes circonstances une vue parfaite sur le trafic grâce à la haute position de conduite. Les sièges sont confortables et maintiennent bien le dos. Mais l'intérieur inspire aussi la sérénité, non seulement par la qualité des matériaux utilisés mais aussi avec des détails (importants) comme les touches de bleu dans le tableau de bord. L'écran tactile de 8 pouces (20,32 cm), qui commande le nouveau système multimédia Toyota Touch® 2, occupe une position centrale sur le tableau de bord sans pour autant l'écraser. La climatisation automatique et l'éclairage d'ambiance chaleureux viennent souligner l'impression de luxe et de bien-être. Tout pour se sentir bien, sur la route aussi. En se sentant toujours un peu chez soi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires