Après la pluie vient Burberry

Quand le nom d'une marque est devenu synonyme de son produit, on peut légitimement la qualifier d'iconique. Burberry en est un bon exemple, cette marque britannique légendaire était en conséquence inévitable dans notre dossier sur les marques iconiques.

Après la pluie vient Burberry

Cara Delevingne et Malaika Firth dans la campagne Burberry Automne 2014. © Reporters

Rares sont sans doute les créateurs qui se lancent en espérant accéder un jour au statut d'icône, certainement au milieu du 19e siècle. En 1856, âgé de 21 ans à peine, Thomas Burberry ouvre sa modeste boutique de vêtements dans une petite ville du Hampshire, dans le Sud de l'Angleterre. L'enseigne rencontre rapidement un franc succès, probablement parce qu'elle se concentre en première instance sur des vêtements d'extérieur de haute qualité. Dans un pays comme la Grande-Bretagne, où le ciel est plus souvent gris que bleu, tabler sur une gamme imperméable n'était évidemment pas un mauvais calcul. En 1879, les expériences réalisées en ce sens par Burberry portent enfin leurs fruits avec le lancement de sa " gabardine ", un tissu impénétrable et léger qui laisse passer l'air grâce à son fil imperméabilisé avant tissage. Les aventuriers de tout poil prennent rapidement conscience du potentiel de l'invention : Roald Amundsen, le premier explorateur à atteindre le pôle Sud, se munit de vêtements et d'une tente en gabardine, et son homologue britannique Sir Ernest Shackleton suit son exemple pour sa propre expédition en Antarctique.

Partager

Les aventuriers de tout poil prennent rapidement conscience du potentiel de l'invention du tissu gabardine.

Ce formidable coup de pub n'échappe évidemment à l'armée britannique, qui sollicite Burberry pour fabriquer les pardessus de ses officiers au cours de la Première Guerre Mondiale. C'est à cette guerre de tranchées (" trenches " en anglais) que ce type de manteau, initialement baptisé Tielocken, doit son nom actuel de trench-coat. Le modèle n'a du reste rien perdu de sa popularité, puisqu'il figure toujours en bonne place dans la garde-robe de toute fashionista qui se respecte !

Annonce datant de 1929.

Annonce datant de 1929. © Reporters

Après la guerre, le trench-coat rencontre un succès croissant dans la population civile. Conçu pour résister parfaitement au vent et à la pluie, c'est un exemple d'artisanat avec un grand A : le col symétrique à la coupe fluide nécessite à lui seul 180 points de couture, réalisés entièrement à la main. C'est au début des années '20 que le célébrissime motif Haymarket check est utilisé pour la première fois dans la doublure des manteaux Burberry. Aujourd'hui marque déposée, le tartan beige a été décliné en tant d'autres produits et accessoires (écharpes, sacs à main, vêtements divers, parapluies...) qu'on en oublierait presque que l'entreprise a aussi développé nombre d'autres tissus à carreaux écossais en divers couleurs et motifs. La rumeur prétend même que Burberry aurait dessiné l'imperméable d'Humphrey Bogart dans Casablanca, quoique son concurrent britannique Aquascutum lui dispute la paternité du modèle... Ce qui est certain, par contre, c'est que Burberry compte depuis 1955 au nombre des fournisseurs officiels de la Cour d'Angleterre. Et avec plusieurs centaines de franchises à travers le monde, la très respectable firme britannique a bien mérité sa place au soleil !

En savoir plus sur:

Nos partenaires