A Harley way of life

En équipant leurs vélos d'un moteur, jamais Bill Harley et Arthur Davidson n'auraient pensé qu'ils venaient de poser les bases d'un empire international et d'une fortune colossale. Les deux amis voulaient simplement arriver plus rapidement au lac où ils allaient pêcher... et s'amuser davantage en cours de route ! Pourtant, cette marque est devenue iconique, et ne pouvait donc pas manquer dans le dossier de Le Vif Information Services.

A Harley way of life

© iStock

Curiosité, imagination et persévérance : combien d'inventions ne doit-on pas à ces trois qualités ? Dans le cas d'Harley et Davidson, il faut y ajouter le hasard en la personne de leur collègue Emil Kroeger, qui possède une connaissance du moteur français à quatre soupapes alors si populaire en Europe. Les trois comparses se lancent avec enthousiasme dans la conception d'un nouveau bloc moteur, consacrant tout leur temps libre au perfectionnement de cette machine de rêve. L'arrivée de William et Walter, les deux frères d'Arthur, donne un coup d'accélérateur à l'aventure : 1903 marque la naissance de la première monocylindre et la fondation d'Harley-Davidson Motor Co, dont le célébrissime logo est dessiné par leur soeur Janet Davidson. À une époque où la voiture est encore un moyen de transport onéreux et peu fiable, la Harley apparaît comme une alternative robuste et économique ; très rapidement, les ventes explosent.

Partager

À une époque où la voiture est encore un moyen de transport onéreux et peu fiable, la Harley apparaît comme une alternative robuste et économique.

Entre-temps, Bill a décroché son diplôme d'ingénieur et poursuit la mise au point du moteur. Ses efforts portent bientôt leurs fruits : à la fin de la Première Guerre Mondiale, les troupes alliées sont équipées de pas moins de 20.000 Harleys ! Au départ de l'usine de Milwaukee est mis sur pied un vaste réseau de dealers. Quinze ans à peine après sa création, l'entreprise totalise plus de 2.000 revendeurs à travers le monde, du Japon à l'Islande. Ses prestations en course (qui valent à ses pilotes d'être rebaptisés " the wrecking crew ", " les démolisseurs ", parce qu'ils pulvérisent toute compétition) contribuent à accroître encore le succès de la marque et lui valent une armée de fidèles, dont les plus connus sont sans doute les Hells Angels.

Une annonce de 1915.

Une annonce de 1915. © Reporters

D'où vient cette renommée qui dépasse de loin celle de concurrents comme Indian, Triumph ou Kawazaki ? Rouler en Harley, c'est a way of life - un mode de vie. Les modèles successifs reçoivent des surnoms tels que " Liberator ", " Knucklehead " ou " Sportster " et un vaste assortiment de vêtements et d'accessoires permet aux passionnés de se distinguer clairement des autres motards. L'entreprise a même tenté de faire breveter le " pop-pop " caractéristique de ses modèles, mais sans succès. Célébrée par Serge Gainsbourg et Brigitte Bardot dans la chanson éponyme, la Harley l'est également dans le film-culte Easy Rider, une ode au bonheur et à la liberté au guidon d'une HD-chopper sur fond de paysages américains. Pas étonnant que les événements, les voyages, les rencontres et les clubs Harley-Davidson se multiplient partout dans le monde, avec pour point culminant le pèlerinage au musée HD à Milwaukee...L'idée que leur bolide soit une source de plaisir pour tant de fans aurait certainement fait le bonheur de ses pères spirituels !

En savoir plus sur:

Nos partenaires