Les vols de câbles en cuivre ont déjà causé 34.000 minutes de retard des trains en 2012

01/10/12 à 17:19 - Mise à jour à 17:19

Source: Le Vif

(Belga) L'importance des vols de câble en cuivre sur le réseau d'Infrabel a déjà causé près de 34.000 minutes de retard en 2012, a expliqué lundi Frédéric Sacré, porte-parole d'Infrabel, à l'agence Belga.

Les vols de câbles en cuivre ont déjà causé 34.000 minutes de retard des trains en 2012

"Cela empiète sur le travail d'entretien du réseau. Le nombre d'heures passées à remplacer les câbles volés ou à réparer ceux qui ont été endommagés représente le travail annuel de 50 équivalents temps-plein en Wallonie. Des chiffres qui équivalent aux 2/3 des chiffres nationaux, qui, eux, n'ont pas encore été arrêtés." Infrabel fait face à une recrudescence de la criminalité sur son réseau. "Au 31 août 2012, nous avions déjà dépassé le nombre de vols enregistrés pour toute l'année 2011. Nous enregistrons une moyenne de trois vols par 24 heures. Pour tenter de lutter contre ce fléau, nous disposons néanmoins d'une quarantaine de mesures", ajoute Frédéric Sacré. Infrabel remplace ainsi certains câbles de cuivre par de l'aluminium ou renforce le nombre de caméras de surveillance sur son réseau, notamment dans des zones sensibles ou sur les chantiers. Le gestionnaire du réseau des chemins de fer envisage également de marquer ses câbles physiquement ou chimiquement. Les autorités judiciaires punissent, de plus, lourdement les vols de câbles en cuivre sur le réseau d'Infrabel. "En 2011, nous avons évalué le préjudice causé par les vols de câbles en cuivre à entre 2 et 2,2 millions d'euros, sans compter les coûts techniques et en main d'oeuvre", conclut le porte-parole d'Infrabel. (MUA)

Nos partenaires