Les voleurs de zébus frappent encore à Madagascar - neuf morts

02/09/12 à 20:54 - Mise à jour à 20:54

Source: Le Vif

(Belga) Une bande armée de voleurs de zébus, ou "Dahalos", qui nargue les forces de l'ordre depuis plusieurs mois dans le sud de Madagascar, s'est emparée dimanche d'un millier de bêtes, abattant deux gendarmes et un policier et perdant six hommes, ont indiqué les autorités.

"Dans la matinée, les éléments des forces de l'ordre installés à Betioky ont perdu trois de leurs hommes, dont deux gendarmes et un policier" après "un accrochage avec environ 130 Dahalos armés à Ihaborano" (sud), indique le rapport du commandement de la gendarmerie nationale malgache. "Les forces de l'ordre ont reçu le signalement d'un vol de 1.000 têtes de zébus à Ihaborano. En engageant la poursuite, les forces de l'ordre ont fini par rattraper les Dahalos. Les accrochages (...) se sont soldés par trois décès côté éléments de maintien de l'ordre et six décès côté bandits", ajoute-t-il. Quelque 600 zébus ont été récupérés, a précisé la gendarmerie. Tradition villageoise, le vol de zébu, qui était un moyen pour les jeunes gens de prouver leur virilité, a pris la dimension d'un trafic. Plusieurs dizaines de personnes sont mortes dans les affrontements entre les forces de l'ordre et les Dahalos, conduits par l'insaisissable bandit Remenabila, héros romantique devenu ennemi public numéro un à Madagascar qui se terre avec ses hommes dans les zones inaccessibles du sud de la Grande Ile. (THA)

Nos partenaires