Les vignerons belges déplorent des vendanges "catastrophiques"

30/10/12 à 18:03 - Mise à jour à 18:03

Source: Le Vif

(Belga) De nombreux vignerons belges déplorent les vendanges "catastrophiques" de cette année. Les faibles récoltes de raisins s'expliquent par des conditions climatiques capricieuses et difficiles. Le prix de certains vins et spiritueux pourrait d'ailleurs augmenter.

Les vignerons belges déplorent des vendanges "catastrophiques"

Quelques semaines après la fin des vendanges, les comptes des vignerons belges sont cruels. "La quantité récoltée est catastrophique", confirme John Leroy, responsable commercial des 14 hectares du Vignoble des Agaises à Haulchin. "On enregistre une baisse de 50% par rapport à l'année dernière." Les vignes belges ont souffert d'une météo humide, venteuse et froide. Les gelées d'hiver, plus longues cette année, ont notamment retardé l'éclosion des bourgeons. "A ce moment-là, on avait déjà perdu 20 à 25% de la récolte", se souvient John Leroy. "Le mois de juin s'est ensuite révélé trop froid pour la floraison." L'année 2012 sera pourtant un excellent millésime, positive Philippe Grafé, propriétaire du Domaine du Chenoy à Emines, malgré une baisse de 70% de sa récolte. "Les raisins sont fins, dans un état remarquable. Nous avons attendu pour les cueillir et ils ont profité des bons jours du mois d'octobre." La mauvaise récolte aura néanmoins un impact financier négatif pour la plupart des vignerons. "Nous n'avons pas de stock et nous manquons de bouteilles", ajoute John Leroy. "Nous devrons peut-être augmenter d'un euro le prix de la bouteille. Car les coûts du vignoble ne diminuent pas." Le SPF Economie ne bénéficie pas encore de statistiques officielles pour la Belgique. Mais la fédération des organisations agricoles Copa-Cogeca table cette année sur une diminution de 10% des récoltes dans l'Union européenne. (CYRIL VILLEMAIN)

Nos partenaires