Les trois Femen arrêtées à Woluwe-St-Pierre relâchées

22/07/13 à 19:02 - Mise à jour à 19:02

Source: Le Vif

(Belga) Les trois militantes du mouvement féministe Femen interpellées lundi pour "outrage public aux bonnes moeurs" après une action seins nus devant l'ambassade de Tunisie ont été relâchées vers 16h00, a annoncé Femen Belgium dans un communiqué.

Les activistes ont protesté lundi pour soutenir la Femen tunisienne Amina Sboui, dont le procès se tenait le même jour. Les trois Femen belges ont cadenassé les portes de l'ambassade de Tunisie, située à Woluwe-Saint-Pierre,afin d'y enfermer Tahar Sherif, l'ambassadeur de Tunisie. Elles portaient sur leur torse des inscriptions telles que "Freedom for women, je ne suis pas folle je suis libre" et "Stop à l'acharnement judiciaire". Cette "séquestration symbolique" marque le profond désaccord des militantes belges de Femen avec "la détention arbitraire de leur soeur tunisienne, condamnée pour avoir revendiqué pacifiquement sa liberté", détaille le communiqué. Amina Sboui avait posté sur internet une photo de son buste sur lequel était inscrit le message "Mon corps m'appartient et n'est la source de l'honneur de personne". En mai, elle avait également tagué le mot Femen sur un muret à Kairouan, avant d'être arrêtée. (Belga)

Nos partenaires