Les trois enfants de Michel Daerden se déchirent autour de son héritage

14/03/14 à 07:22 - Mise à jour à 07:22

Source: Le Vif

(Belga) Plus d'un an et demi après le décès de Michel Daerden, les héritiers de l'ancien ministre - ses trois enfants - n'ont pas encore trouvé d'accord pour le partage de l'héritage, révèle vendredi L'Echo.

Les trois enfants de Michel Daerden se déchirent autour de son héritage

A défaut d'un testament écrit, les trois enfants de Michel Daerden devaient s'entendre pour assurer une répartition équitable de l'héritage de leur père, estimé à environ 5 millions d'euros, mais aucun accord n'a été trouvé, selon une source proche du dossier citée par L'Echo. Face à ce blocage, Aurore Daerden a introduit une action devant le tribunal de première instance de Liège contre son frère aîné, Frédéric Daerden, et sa demi-soeur, Elena. Elle veut obtenir une liquidation judiciaire de la succession avec désignation d'un notaire. La justice lui a donné raison en décembre dernier et a désigné un notaire d'Olne. Elena Daerden estime de son côté que l'actif net de la succession devrait être plus élevé et demande qu'il y soit tenu compte de plusieurs éléments qui n'y figurent pas pour l'instant, comme des libéralités dont Frédéric Daerden a bénéficié. Ce dernier assure que son père lui a fait cadeau d'une réduction de créances sur le prix auquel il lui a cédé son cabinet révisoral. Elena Daerden voudrait également qu'Aurore reconnaisse les libéralités dont elle a bénéficié. Par ailleurs la mère d'Elena a introduit une action devant le juge de paix à Liège pour obtenir la désignation d'un administrateur pour la gestion des biens d'Aurore, car elle estime qu'elle ne dispose plus de toutes les facultés physiques et intellectuelles nécessaires pour se prendre en main. Selon L'Echo le juge aurait rejeté cette demande en arguant qu'elle ne contient pas un certificat médical attestant son constat mais la mère d'Elena ne compte pas en rester là. Toutes les parties doivent se retrouver le 17 mars prochain devant le notaire pour faire valoir leur position. D'autres actions judiciaires pourraient être initiées sur aucun accord n'est trouvé. (Belga)

Nos partenaires