Les trente familles du Samu social d'Ixelles manifestent pour la prolongation de l'accueil

27/06/14 à 14:04 - Mise à jour à 14:04

Source: Le Vif

(Belga) Près de 150 personnes se sont rassemblées, vendredi dès 10h30, place du Luxembourg, pour demander la prolongation de l'accueil organisé par le Samu social, rue du Trône, à Ixelles.

Les trente familles du Samu social d'Ixelles manifestent pour la prolongation de l'accueil

Selon les chiffres communiqués en début de semaine, 30 familles avec 66 enfants restent sans solution de logement alors que la fermeture du centre d'urgence d'Ixelles est annoncée pour lundi. Ce dernier, ouvert pour le plan hiver, a été autorisé fin mars à prolonger son aide aux sans-abris pour réaliser un travail d'accompagnement auprès des familles. Karen De Clercq, collaboratrice à l'ASBL Meeting, remarque que peu des personnes ont trouvé une solution définitive ou structurelle. Beaucoup ont eu recours à leurs réseaux sociaux. Elle estime que les trois quarts des familles sont monoparentales, principalement des mères avec enfants. La majorité des personnes sont en situation irrégulière. "C'est le premier hiver avec autant de familles prises en charge dans l'accueil d'urgence", remarque Mme De Clercq. "Un arrêté royal de 2004 oblige à organiser un accueil pour les familles illégales. Mais avec la fermeture de places Fedasil décidée par la secrétaire d'État Maggie De Block, elles sont systématiquement orientées vers le centre ouvert de retours volontaires, ouvert en mai 2013 à Holsbeek." Victoria, une Ougandaise de 26 ans, a vécu de ses 3 mois à ses 20 ans aux Etats-Unis avant de s'installer en Belgique en 2008. Depuis la perte de son emploi comme informaticienne, elle a perdu son droit de séjour et attend sans aucune aide la décision de garde pour son enfant né en Belgique. (Belga)

Nos partenaires