Les trains fortement perturbés à l'heure de pointe

11/12/13 à 12:28 - Mise à jour à 12:28

Source: Le Vif

(Belga) De nombreux navetteurs ont été confrontés mercredi matin à des retards sur les chemins de fer. Ce sont surtout les trains en direction de Bruxelles qui ont rencontré des retards allant de plusieurs dizaines de minutes à plus d'une heure. Pourtant aucun incident majeur ne s'est produit, selon Frédéric Petit, le porte-parole du gestionnaire du réseau Infrabel.

Les trains fortement perturbés à l'heure de pointe

"De nombreux petits incidents se sont produits pendant l'heure de pointe", explique Frédéric Petit. "Il n'y a pas eu de gros incidents, les retards étaient essentiellement dus à des pannes et des problèmes techniques à l'infrastructure ferroviaire", poursuit le porte-parole. La circulation des trains a été momentanément interrompue mercredi matin entre Tielen et Turnhout en raison d'un problème survenu à la caténaire. Les voyageurs ont pu poursuivre leur trajet à bord de bus mais d'autres trains au départ et en direction de la Campine ont connu quelques retards. Vers 10h30, le problème d'alimentation électrique était résolu. Les trains ont aussi connu d'importantes perturbations entre Luxembourg et Arlon. Vers 05h30, un train est tombé en panne près de Neufchâteau. Une des deux voies est ainsi restée longtemps bloquée, ce qui a occasionné des retards de plus d'une heure. Le trafic ferroviaire a aussi été perturbé sur la ligne entre Gand et Bruxelles entre 07h00 et 10h00 en raison d'un incident survenu à hauteur de Sint-Katherina-Lombeek, entraînant des retards dans les deux sens. A Schaerbeek, enfin, le système d'enregistrement a connu des problèmes techniques, obligeant les trains à rouler au pas tandis que les convois en provenance de Charleroi ont à nouveau été confrontés à un problème d'aiguillage, à l'origine de perturbations entre 08h00 et 09h30. (Belga)

Nos partenaires