Les TEC partiront en grève si le stationnement intempestif se poursuit à Namur

28/06/13 à 19:27 - Mise à jour à 19:27

Source: Le Vif

(Belga) Si le stationnement intempestif continue rue de l'Ange, dans le centre-ville de Namur, les chauffeurs des bus TEC ont fait savoir à leur direction qu'ils partiraient en grève, a indiqué vendredi le bourgmestre Maxime Prévot. La police patrouillera régulièrement afin de sanctionner les réfractaires.

Depuis plusieurs mois, les chauffeurs de bus dénoncent les difficultés de passage qu'ils rencontrent en raison du comportement incivique des automobilistes qui stationnent le long de la place de l'Ange, alors que c'est formellement interdit. Sans compter que cela engendre un risque pour la sécurité des usagers de la place de l'Ange, qui est un espace de flânerie, d'autant plus en cette période estivale. Les actions de prévention, d'information et de répression pour conscientiser les citoyens à cette interdiction de stationnement (sensibilisation par les gardiens de la paix, dépôt de feuillet informatif sur les pare-brises, signalisation digitale mobile de la police, oriflammes sur les filins, etc) n'y auront rien changé. Vu la menace de grève des bus TEC qui pénaliserait tous les usagers des transports en commun, le bourgmestre, en concertation avec l'échevinat de la mobilité, a donc demandé aux services de police de patrouiller quotidiennement dans cette zone afin de sanctionner toute infraction. Les dispositions de stationnement en soirée restent toutefois d'application, note encore le bourgmestre. (Belga)

Nos partenaires