Les Tchèques tournent la page de l'eurosceptique président Vaclav Klaus

12/01/13 à 10:55 - Mise à jour à 10:55

Source: Le Vif

(Belga) Les Tchèques s'apprêtent à tourner la page de la décennie du très eurosceptique président Vaclav Klaus, en votant samedi au 1er tour pour élire son successeur, un deuxième tour devant, sauf surprise, départager dans quinze jours les deux candidats arrivés en tête.

L'ex-Premier ministre en 1998-2002 Milos Zeman, 68 ans, vétéran de la gauche tchèque, en tête des sondages, devrait figurer au second tour. La cote de Jan Fischer, 62 ans, chef en 2009-2010 d'un gouvernement provisoire, longtemps pressenti pour figurer également au second tour, était en chute libre ces derniers jours, à la suite d'une fin de campagne terne. Une société tchèque de paris sportifs, Fortuna, ne le cotait plus qu'à 6,5 samedi, après 1,75 il y a une semaine seulement, un petit chiffre correspondant à une haute probabilité. En revanche, celle de l'actuel ministre des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg, 75 ans, chef du parti de la droite pro-européenne TOP 09, a bondi de 15 à 5,5 au cours des huit derniers jours. "Jan Fischer n'était pas très convaincant lors des derniers débats télévisés", note le quotidien pragois Dnes. "Milos Zeman part clairement favori de la présidentielle. Au second tour, il peut battre Schwarzenberg aussi bien que Fischer", résumait samedi le journal Lidove Noviny. Les médias tchèques étaient unanimes à constater que le futur président serait plus pro-européen, après la décennie du très eurosceptique Vaclav Klaus. Ouverts vendredi en début d'après-midi, les bureaux de vote du 1er tour ont fermé à 21H00 GMT pour rouvrir samedi de 07H00 à 13H00 GMT. Un second tour est prévu les 25 et 26 janvier si aucun des candidats n'obtient samedi la majorité absolue. (JAV)

Nos partenaires