Les taximen bruxellois pas unanimement opposés au taximètre

22/11/13 à 14:00 - Mise à jour à 14:00

Source: Le Vif

(Belga) Les associations de chauffeurs de taxi BUT (Brussels Unified Taxi), Ingoboka Taxi et UPETB se sont opposés vendredi par communiqué à la manifestation planifiée mardi prochain par leurs homologues de l'ATB (Association des taxis bruxellois), l'UPETTC (Union professionnelle des exploitants de taxis et taxis camionnettes) et Taxis united. Regrettant un manque de concertation, ainsi que "le recours systématique à la menace et à la prise de la population en otage", BUT, Ingokoba et UPETB critiquent également le motif de la manifestation, soit l'opposition à l'instauration du taximètre obligatoire à Bruxelles.

Les taximen bruxellois pas unanimement opposés au taximètre

Le taximètre numérique permet la conservation des données pendant sept jours et l'impression automatique d'un ticket reprenant prix, kilomètres parcourus, adresses, date et heure. Un tel appareil, déjà utilisé en Flandre et dans d'autres pays, devrait remplacer les feuilles de route manuscrites. Alors que le gouvernement bruxellois a approuvé la semaine dernière une mesure en imposant l'usage, l'ATB, l'UPETTC et Taxis united avaient communiqué mardi leur mécontentement et leur inquiétude face au coût d'un tel appareil en annonçant une manifestation le 26 novembre prochain devant la gare du Nord. Les organisateurs de cette manifestation ne "représentent qu'une petite minorité" du secteur du taxi bruxellois, affirment BUT, Ingoboka et UPETB. "Le taximètre numérique obligatoire fait de plus partie d'une directive européenne", explique Michaël Zylbergerg, président de BUT. "La région n'a fait que reprendre les exigences imposées au niveau européen. Ce taximètre sera une nouvelle manière de travailler, mais je crois que c'est positif pour le secteur par rapport à la clientèle, et c'est un non-sens de s'opposer à une évolution technologique qui finirait de toute manière par s'imposer". Quant au coût d'installations, les trois organisations tiennent à rappeler "que le gouvernement propose aux exploitants d'importants subsides pour s'équiper du matériel". (Belga)

Nos partenaires