Les syndicats européens veulent des emplois, pas un conflit entre institutions

23/06/14 à 18:07 - Mise à jour à 18:07

Source: Le Vif

(Belga) La Confédération européenne des syndicats (CES) a rappelé lundi aux dirigeants européens "qu'il y a 26 millions de chômeurs en Europe", en inaugurant une grande affiche au milieu du rond-point Schuman, à deux pas du siège du Conseil européen où les chefs d'Etat et de gouvernement désigneront cette semaine un nouveau président de la Commission.

Les syndicats européens veulent des emplois, pas un conflit entre institutions

"La dernière chose dont nous ayons besoin, c'est d'un conflit prolongé entre institutions", a déclaré la secrétaire-générale de la CES, Bernadette Ségol, en référence aux tensions autour de la candidature de M. Juncker. "Ce qu'il nous faut, c'est un nouveau président en exercice pour montrer que l'Europe est en mesure de répondre aux besoins de ses citoyens, de définir de nouvelles politiques pour lutter contre le chômage et créer des emplois de qualité". "Nos dirigeants doivent arrêter de prétendre que la crise est terminée. Une reprise sans emplois n'est pas une vraie reprise. Les citoyens demandent des politiques innovantes, un changement de cap, une nouvelle voie. L'euro a sans doute été sauvé mais il faut remettre les gens au travail et enrayer la pauvreté. Il faut s'attaquer aux inégalités qui se sont si dramatiquement accrues", a-t-elle ajouté. (Belga)

Nos partenaires