Les sociétés de logement social fusionnent à Bruxelles

24/09/13 à 10:56 - Mise à jour à 10:56

Source: Le Vif

(Belga) Les différentes Sociétés Immobilières de Service Public (SISP) ont été réunies mardi à l'initiative du secrétaire d'Etat au Logement de la Région bruxelloise Christos Doulkeridis pour le lancement de la délicate opération de fusions prévue dans le contexte du volet intra-bruxellois de la réforme de l'Etat.

Dans un délai de 18 mois, à dater du 1er septembre dernier, ne subsisteront plus que 15 sociétés de ce type pour 33 actuellement - 32, si l'on tient compte d'une première fusion de deux sociétés coopératives déjà actée en juillet dernier. Le groupe chargé des réformes intrabruxelloises avait convenu que le nombre de sociétés immobilières sociales serait réduit de moitié. Cet objectif est donc dépassé. Le nombre d'administrateurs passera de 364 à 194, soit 170 de moins avec un maximum de 15 administrateurs par SISP. La diminution du nombre de sociétés et d'administrateurs ne sera pas synonyme de réduction de personnel. Par contre, a souligné mardi le secrétaire d'Etat au Logement, elle permettra de réaliser des économies d'échelle, car à l'avenir, chaque société de logement comptera au minimum 2.000 logements alors qu'actuellement, la plus petite n'en compte que 276. Pour mener à bien la réforme, les sociétés bruxelloises de logements sociaux seront accompagnées. Une expertise externe sur les volets juridique, financier, ressources humaines, fiscale, etc. a ainsi été prévue. Mardi, les SISP ont été conviées à une journée d'informations détaillées sur le processus de fusion. (Belga)

Nos partenaires