Les secrétaires communaux wallons se sentent menacés de politisation

26/09/12 à 20:10 - Mise à jour à 20:10

Source: Le Vif

(Belga) Les secrétaires communaux wallons dénoncent la réforme de leur statut en laquelle ils voient des "menaces de politisation". Un projet de réforme du statut de secrétaire général, qui sera appelé à l'avenir directeur général, a été approuvé en deuxième lecture le 20 septembre dernier par le gouvernement wallon.

Demandeuse d'une modernisation de la fonction, la fédération wallonne des secrétaires communaux est d'avis que la réforme proposée ne peut "remettre en cause son indépendance par rapport à l'autorité politique". Or, plusieurs éléments - dont la prochaine possibilité de licencier un directeur général après deux évaluations négatives - laissent penser le contraire, selon un communiqué. La réforme vise notamment à mettre en place un "contrat d'objectifs", mais les secrétaires communaux craignent à cet égard "des risques d'arbitraire". Les nouveaux directeurs généraux seront soumis à une lettre de missions dictée par le nouveau Collège communal sur base de sa déclaration de politique générale. Et alors qu'il sera soumis à un contrat d'objectifs, le directeur général ne disposera pas de la liberté de recruter, évaluer voire sanctionner les agents communaux. Il sera donc soumis au bon vouloir de la majorité en place, regrette la fédération. (OCH)

Nos partenaires