Les secondes rhétos à l'étranger ont toujours la cote

22/07/13 à 17:41 - Mise à jour à 17:41

Source: Le Vif

(Belga) Comme chaque année, des centaines de jeunes belges diplômés du secondaire partiront étudier en Europe ou vers des contrées plus lointaines lors de l'année académique 2013-2014. Les destinations anglo-saxonnes rencontrent le plus de succès.

Les secondes rhétos à l'étranger ont toujours la cote

Plusieurs organismes en Wallonie et à Bruxelles permettent à des jeunes d'étudier à l'étranger après leur rhéto. Parmi ceux-ci, WEP, qui a annoncé lundi que 500 jeunes prendront le départ entre juillet et septembre pour une année d'immersion linguistique. Une centaine d'autres feront de même avec AFS, tandis qu'une quarantaine de jeunes ont choisi Langues Vivantes pour vivre cette expérience. Ce sont les destinations anglo-saxonnes qui ont la cote cette année. Ainsi, selon WEP, plus de 70% des participants se tournent surtout vers les Etat-Unis, le Canada, l'Australie, la Grande-Bretagne et l'Irlande. La Flandre et les Pays-Bas rencontrent aussi un franc succès. Pour AFS, si les USA restent une destination concurrentielle, davantage de jeunes se tournent vers l'Amérique Latine et l'Asie (50% des demandes). Cela peut s'expliquer par le fait que "les jeunes se rendent compte que l'avenir ne se jouera plus nécessairement avec les pays anglo-saxons". Autre constat: l'augmentation du nombre de jeunes qui partent durant leurs études secondaires, grâce notamment au plan Expedis de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Ils seront 80 à en bénéficier en 2013-2014 (dont 4 pour une année complète), soit le double de l'année précédente. Le nombre de jeunes qui partent avec WEP durant leur scolarité a aussi augmenté de 60%. La popularité de ces séjours linguistiques est en partie due à la bourse du plan Marshall, qui varie de 3.500 à 7.000 euros selon la durée du séjour. (Belga)

Nos partenaires