Les salaires des profs européens trinquent avec la crise économique

05/10/12 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Le Vif

(Belga) Bon nombre de pays européens ont gelé ou réduit le salaire des enseignants en réaction au ralentissement économique, selon un rapport publié vendredi par la Commission européenne, à l'occasion de la journée mondiale des enseignants.

Les salaires des profs européens trinquent avec la crise économique

C'est en Irlande, en Grèce, en Espagne, au Portugal et en Slovénie que cette profession est le plus gravement touchée par les restrictions de budget et les mesures d'austérité. La Grèce a ainsi réduit de 30% le traitement de base des enseignants et suspendu le versement des primes de Noël et de Pâques. L'Irlande a diminué de 13% le salaire des nouveaux enseignants en 2011, tandis que les personnes nommées après le 31 janvier de l'année en cours ont quant à elles vu leur salaire amputé de 20% supplémentaires. En Espagne, les salaires des enseignants et d'autres agents de la fonction publique ont chuté d'environ 5% en 2010 et n'ont pas été ajustés depuis pour tenir compte de l'inflation. Les salaires des enseignants en Bulgarie, à Chypre, en Estonie, en France, en Hongrie, en Italie, en Lettonie, en Lituanie, au Royaume-Uni, en Croatie et au Lichtenstein ont soit connu une légère baisse soit stagné. Le rapport ne détaille pas la situation dans les trois communautés belges, mais un graphique indique une stagnation des salaires depuis 2009. Les rémunérations ont par contre augmenté dans quatre pays (République tchèque, la Pologne, la Slovaquie et l'Islande). Le rapport est accessible en ligne à l'adresse http://eacea.ec.europa.eu/education/eurydice/documents/facts_and_figures/salaries.pdf (PVO)

Nos partenaires