Les Russes vont pouvoir noter les services publics

17/12/12 à 18:57 - Mise à jour à 18:57

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a annoncé lundi que les Russes pourraient bientôt noter de 0 à 5 les services publics du pays, alors qu'un nouveau site de l'opposition propose à son tour de les aider à se plaindre de ces services.

Les Russes vont pouvoir noter les services publics

La note devra tenir compte de plusieurs "critères, parmi lesquels le temps dépensé pour obtenir ce service, le temps passé en file d'attente, les compétences de l'employé ou encore la facilité d'accès aux informations" le concernant, a déclaré M. Medvedev à la télévision russe. L'évaluation pourra se faire notamment par texto envoyé à un numéro unique et par Internet. "Attendons de voir comment ça marche. J'espère que le résultat sera bon", a indiqué M. Medvedev. Pour sa part, l'opposant et blogueur anticorruption Alexeï Navalny a lancé en novembre un nouveau site visant à aider les Russes à lutter contre l'inefficacité des services d'utilité publique. L'un des chefs de l'opposition, M. Navalny, qui a déjà créé un site - RosPil - pour y publier des appels d'offre publics jugés suspects, propose désormais aux citoyens mécontents de remplir un formulaire en ligne en décrivant leur problème et se dit prêt à déposer cette plainte dans les plus brefs délais devant les services concernés. Baptisé RosJKH (diminutif des "services russes d'utilité publique"), ce site promet de "faire travailler normalement les fonctionnaires". Opposant farouche au régime du président Poutine, Alexeï Navalny s'est fait connaître, notamment grâce à un blog et à un site internet très populaires, par sa lutte déterminée contre la corruption et sa dénonciation de vastes fraudes dans de grandes entreprises publiques comme la banque VTB ou le monopole des oléoducs Transneft. (JAV)

Nos partenaires