Les répliques freinent les secours après le séisme aux îles Salomon

08/02/13 à 08:31 - Mise à jour à 08:31

Source: Le Vif

(Belga) Les répliques freinaient les secours vendredi aux îles Salomon après le violent séisme de magnitude 8, suivi d'un tsunami, qui a secoué cet archipel du Pacifique, faisant au moins treize morts et de nombreux disparus.

Les répliques freinent les secours après le séisme aux îles Salomon

Une secousse tellurique de magnitude 6,6 a été enregistrée dans la nuit de jeudi à vendredi, la dernière d'une série qui a endommagé l'aéroport de l'île de Ndende où des dizaines de maisons ont été emportées par un tsunami ayant pénétré jusqu'à 500 mètres à l'intérieur des terres. Jusqu'à 20 villages ont été rayés de la carte par la vague et 6.000 personnes sont sans abri à Ndende qui fait partie de ces îles du Pacifique situées au niveau de la mer. "Nous avons d'abord pensé que ce serait assez limité mais il semble désormais que les dégâts soient très importants", a déclaré Sipuru Rove, porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes naturelles des Salomon. "Nous pourrions avoir besoin d'aide extérieure", a-t-il ajouté alors que l'Australie a déjà commencé à mobiliser des moyens financiers et matériels. Treize personnes ont péri dans le séisme ou le tsunami de mercredi, selon le dernier bilan provisoire du gouvernement local, et "un grand nombre d'autres sont portées disparues", a précisé le chef de la diplomatie australienne Bob Carr. Bob Carr, qui a annoncé l'octroi d'une aide de 300.000 dollars australiens (230.000 euros) et l'envoi d'un avion Hercules de l'armée de l'air, se rendra dimanche sur place. Les répliques empêchent les villageois de revenir chez eux afin de sauver ce qui peut l'être, et perturbent fortement l'acheminement de l'aide d'urgence. (WORLD VISION)

Nos partenaires