Les régions espagnoles unanimes sur l'objectif de déficit, annonce M. Rajoy

02/10/12 à 21:50 - Mise à jour à 21:50

Source: Le Vif

(Belga) Les régions espagnoles se sont engagées "à l'unanimité" à tenir leurs objectifs de réduction du déficit, a annoncé mardi le chef du gouvernement Mariano Rajoy qui a promis de revoir la répartition du déficit en 2014, comme l'exige une partie d'entre elles.

"Au final, nous avons adopté à l'unanimité la proposition de déclaration" du gouvernement sur la réduction des déficits des régions à 1,5% du PIB en 2012 et 0,7% en 2013, a affirmé Mariano Rajoy à l'issue d'une réunion avec les présidents des 17 régions autonomes. "La conférence des présidents s'est engagée en faveur de la consolidation fiscale. Ceci aide à donner confiance dans notre pays", a-t-il ajouté. Le chef du gouvernement s'est également engagé à revoir "les critères de répartition des objectifs de déficit" en 2014, alors que des tensions ont surgi ces derniers mois entre Madrid et des régions s'estimant lésées par le système actuel, comme la Catalogne. Toutefois, il a affirmé qu'il n'y avait eu "aucun débat" sur la Catalogne, qui a annoncé des élections anticipées et vouloir organiser un référendum sur l'autodétermination de la région après la fin de non recevoir opposée par Madrid à sa demande d'une autonomie budgétaire accrue. Quelles que soient les dissensions, Mariano Rajoy a affirmé que l'Etat central allait "aider les régions autonomes à pouvoir se financer". Au total, cinq régions, la Catalogne, Valence, l'Andalousie, la Castille-la-Manche et Murcie, ont annoncé leur intention de recourir au fonds public d'aide aux régions (FLA) mis en place par le gouvernement et doté de 18 milliards d'euros. L'Espagne a encore révisé son déficit 2011, initialement évalué à 8,9% du PIB, à 9,44%. Il devrait atteindre 7,4% en 2012, contre 6,3% promis, en raison de l'aide accordée au secteur bancaire. (DGO)

Nos partenaires